>
>
Vous tes ici

POST PERMIS

 


 

 

À partir du 1er janvier 2019, les titulaires d’un premier permis de conduire qui auront suivi une formation complémentaire « post-permis » bénéficieront d’une réduction du délai probatoire.
La SECCAM et le CFR s’engagent dans ses actions dans une démarche de qualité, de sûreté et de sécurité afin de répondre aux exigences gouvernementales et européennes de sécurité routière.
Cette formation complémentaire s’adresse donc exclusivement aux titulaires d’un premier permis de conduire (A1, A2, B1 ou B) entre les 6ème et 12ème mois qui suivent son obtention, ni avant, ni après. Il ne faudra avoir commis aucune infraction pendant cette période.
La formation est collective afin de permettre un maximum d’échanges sur les expériences de conduite entre les conducteurs d’une même génération. Sa durée est limitée à une seule journée (7 heures). Cela se déroule à Tollevast.

 

Réduction de la période probatoire
Depuis 2003, le permis de conduire est probatoire et doté d’un capital de 6 points à son obtention. Une période de 3 années durant lesquelles le permis est crédité de 2 points tous les ans est indispensable pour que le conducteur gagne en maturité et obtienne ses 12 points.
Cette période probatoire est réduite à deux ans pour ceux qui ont opté pour la conduite accompagnée (apprentissage anticipé de la conduite pour la catégorie B).
Ainsi, lorsque la formation post-permis sera suivie, la période probatoire se verra réduite de 3 à 2 ans pour le titulaire d’un permis B traditionnel et de 2 ans à 1 an et demi pour un novice qui aura suivi l’apprentissage anticipé de la conduite (AAC) pour la catégorie B.

 



COUT DE LA FORMATION : 150 € (dont 20% TVA)
Journée de formation : 130 €
Frais administratifs : 20 €

Documents à fournir pour votre inscription :

 


 

  • Pièce d’identité du candidat
  • Adresse mail au nom du candidat obligatoire
  • 1 e-photos d’identité homologuées ANTS (le dossier ne pourra être instruit sans ce format)
  • Attestation JDC (de 17 ans à 25 ans)
  • Si nom de famille différent, le livret famille
  • Justificatif de domicile (facture de moins de 6 mois ou feuille d’imposition)
  • Si le candidat réside chez ses parents ou l’habitant : attestation d’hébergement
  • La pièce d’identité recto-verso de l’hébergeant.
  • Pour les étrangers, la carte de séjour en cours de validité.

 

Accessibilité pour les personnes en situation de handicap: Merci de prendre contact avec nous afin que nous puissions étudier votre dossier.